Ne Me touche pas

Publicités

Une braise sous la cendre

Public : New adult

Genre : Dystopie fantasy

Édition :PKJ

Prix : 18.90€

Date de publication : octobre 2015

Pages : 525

Hello ! Aujourd’hui vous le savez peut être mais c’est la sortie du tome 3 d’une braise sous la cendre. Je reviens donc vous parler du premier tome de Sabaa Tahir.

Résumé : Dans un monde où l’armée a pris le pouvoir, l’obscurantisme domine, mais deux adolescents vont s’unir pour tenter de renverser ceux qui ont imposé ce règne de la force.

« Je vais te dire ce que je dis à chaque esclave qui arrive à Blackcliff : la Résistance a tenté de pénétrer dans l’école un nombre incalculable de fois. Si tu travailles pour elle, si tu contactes ses membres, et même si tu y songes, je le saurai et je t’écraserai. »

Autrefois l’Empire était partagé entre les Érudits, cultivés, gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable, brutale, dévouée à l’empereur. Mais les soldats ont pris le dessus, et désormais quiconque est surpris en train de lire ou d’écrire s’expose aux pires châtiments. Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d’élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté… et sauver ceux qu’ils aiment.

Avis : ❤❤❤❤❤/5 J’ai eu un énorme coup de coeur pour ce roman.

Dans ce roman on va retrouver Laia une jeune érudite. Au début du livre, des martiaux fidèles à l’empereur, vont débarquer chez elle. Son frère va se faire enlever sous ses yeux. Trop effrayée, elle va s’enfuir et va rejoindre la résistance pour tenter de le retrouver.

La résistance va l’aider mais à une seule condition, qu’elle devienne l’esclave de la commandante. Elle va subir de nombreuses violences mais va s’accrocher pour découvrir et trouver des informations utiles à la résistance.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Laia que je trouve très courageuse. La commandante est affreuse avec elle mais pourtant elle trouve la force de s’accrocher pour sauver son frère des griffes des martiaux.

On va dans ce roman, également faire la rencontre de Elias, un soldat d’élite mais également le fils de l’horrible commandante.

Elias est à l’opposé de sa mère. C’est un soldat qui ne veut pas faire de mal et qui cherche lui aussi à s’échapper pour retrouver la liberté.

Il va se rapprocher de la jeune esclave et un lien étrange va se créer entre eux. Ils sont remplis d’espoir, ils vont s’entraider et peut être réussiront-ils à s’échapper sans peur d’être tué.

J’ai adoré Elias ! Cet homme est parfait, il est intelligent, il a du caractère mais surtout il est bon ! Contrairement aux autres soldats de l’élite il a un coeur et on s’en rend bien compte dans ce premier tome 😉

Nous partons également la rencontre d’autres personnages comme Izzi une autre esclave qui va devenir très proche de Laia, ou encore de Keenan qui fait parti de la résistance.

Chaque personnage est attachant, j’ai eu cependant un peu plus de mal avec Hélène que je n’ai pas réussi à cerner.

Dans ce livre il y a beaucoup de mensonges et de trahison, en tant que lecteur nous ne savons pas en qui on peut avoir confiance.

J’ai beaucoup aimé le fait qu’on retrouve le point de vue de Elias et Laia, c’est plutôt rare dans un roman de fantasy.

L’univers créé par l’auteure est merveilleux, l’action est bien présente si bien que mon petit coeur a eu des loupés à plusieurs reprises 😂

Les pages se tournent à une vitesse hallucinante. C’est un premier tome très prenant et très addictif que j’ai lu très rapidement.

Mais attention il y a quelques scènes violentes. Laia, la jeune esclave se fait fortement maltraiter. Je ne conseille pas ce livre aux jeunes adolescents. 😊

Je suis plus qu’impatiente de me plonger dans la suite de cette magnifique trilogie !

Et vous vous avez lu cette saga ?

The vanishing girl

Public : New adult

Genre : Dystopie science fiction

Édition : Michel Lafon

Prix : 15.95€

Date de publication : mars 2017

Pages : 342

Hello ! Aujourd’hui je reviens pour vous parler de the vanishing girl de Laura Thalassa lu en LC.

Résumé : Chaque nuit, après s’être endormie, Ember Pierce disparaît. Elle peut alors se téléporter n’importe où : à l’étranger dans une ville inconnue ou dans la chambre d’un garçon qui la fait craquer. Après dix minutes, son temps écoulé, elle retourne dans son lit. C’est un secret qu’elle a réussi à conserver pendant ces cinq dernières années. Mais, maintenant, quelqu’un d’autre est au courant.

Une semaine après son dix-huitième anniversaire, un garçon superbe, Caden Hawthorne, la kidnappe et la livre au gouvernement avant de disparaître sous ses yeux. Ember comprend alors deux choses : elle n’est pas seule et les gens comme elle – les téléporteurs – sont utilisés comme une arme.

Expédiée dans un camp d’entraînement quasi militaire, Ember découvre qu’on lui a affecté Caden comme partenaire. Ils doivent désormais travailler main dans la main lors de missions de téléportation pour le gouvernement, toutes plus risquées les unes que les autres. Mais Ember compte retrouver sa liberté et elle se rapproche de Caden, qui semble détenir la clef qui la fera sortir de cette prison. Si elle parvient à rester en vie !

Avis : ⭐⭐⭐⭐⭐/5 Il s’agissait presque d’un coup de coeur. C’est la couverture de ce livre qui m’a fortement attirée. J’ai beaucoup apprécié l’univers de ce livre. Par contre la fin m’a énormément bouleversée, sans rire j’étais mal à la fin de ce premier tome x) Je suis plus qu’impatiente de lire le tome 2 !

Après avoir vu cette magnifique couverture j’ai été également grandement intriguée par le résumé. Le fait que l’héroïne puisse se téléporter… J’avais envie d’en savoir plus.

On apprend dans le livre que Ember, se teleporte de manière non souhaitée. Lorsqu’elle s’endort le soir, elle n’a aucune idée d’où elle va atterrir la nuit.

Mais un jour, tout va basculer et elle va apprendre qu’elle est le résultat d’une expérience génétique. Des personnes vont donc l’emmener et la pousser à intégrer un programme pour le gouvernement.

Elle va devoir faire équipe avec Caden qui se révèle aussi détestable qu’adorable. L’héroïne va également se rendre compte que le binôme n’a pas été fait par hasard et que le jeune homme connaissait déjà son identité avant qu’elle entre dans le programme.

Mais alors pourquoi certains personnages se retrouvent seuls ? Sans binôme ?

Dans ce livre on retrouve pas mal de scènes d’espionnage. Je ne recommande pas ce livre aux plus jeunes car on retrouve quelques scènes de sexe qui ne sont pas averties.

Ce roman a été une bonne surprise, une histoire originale que j’ai beaucoup aimé lire.

Dès le début on se retrouve plongé dans le roman et les pages se tournent à une vitesse hallucinante. Un livre très addictif que je recommande pour les fans de dystopie.

Le duo Ember et Caden est génial ! L’humour est au rendez-vous et leur rapprochement est vraiment mignon 😉

La fin du tome 1 est affreuse ! Je suis impatiente de retrouver Caden et Ember dans le second tome 😍

La faucheuse

Public : Adolescents-New adult

Genre : Dystopie

Édition : Robert laffont

Prix : 18.90€

Date de publication : février 2017

Pages : 504

Hello ! Aujourd’hui je reviens pour vous parler d’une de mes dernières lectures. Il s’agit comme le montre la photo de la Faucheuse de Neal Shusterman.

Résumé : Les commandements du Faucheur :

Tu tueras.

Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.

Tu accorderas une année d’immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.

Tu tueras la famille de ceux qui t’ont résisté.

 » MidAmérique, milieu du 3e millénaire. Dans un monde où la maladie a été éradiquée, on ne peut plus guère mourir qu’en étant tué aléatoirement ( » glané « ) par un faucheur professionnel. Citra et Rowan sont deux adolescents qui ont été sélectionnés pour devenir apprentis-Faucheurs ; et, bien qu’ils aient cette vocation en horreur, ils vont devoir apprendre l’art de tuer et comprendre en quoi cette mission est bel et bien une nécessité.

Mais seul l’un des deux adolescents sera choisi comme apprenti à part entière, et lorsqu’il devient clair que la première tâche du vainqueur sera de glaner la vie du perdant, Citra et Rowan se retrouvent dressés l’un contre l’autre bien malgré eux…  »

Avis : ⭐⭐⭐,75/5 En ouvrant ce livre je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Mais s’approchant de la période Halloween je me suis dit pourquoi pas tenter ce livre. J’ai été agréablement surprise. Ce livre contient quelques longueurs mais dans l’ensemble c’était sympa.

En effet, l’histoire commence avec Maitre Faraday qui va rencontrer les deux jeunes adolescents par le biais d’un glanage.

Ce maître en question, va faire rencontrer Citra et Rowan. L’histoire démarre réellement à partir ce cet instant.

Dès les premières pages j’ai réussi à me plonger dans l’univers de ce roman dystopique.

Le faucheur va proposer aux deux jeunes adolescents de devenir ses apprentis. D’abord réticents, Citra et Rowan pense que c’est de la folie. Qui voudrait tuer des gens jusqu’à la fin de ces jours ?

Mais certains avantages vont les pousser à accepter.

En ouvrant ce livre je n’avais pas d’attente particulière, je ne savais pas réellement ce que j’allais y trouver. Finalement j’ai beaucoup apprécié.

Le roman est à la troisième personne mais on n’arrive tout de même facilement à aimer les personnages.

Ce livre est également blindé de révélations auxquelles on ne s’attend pas du tout.

J’ai également pas mal aimé la plume de l’auteur au début du roman. L’humour noire m’a beaucoup fait rire. J’avoue que je ne sais pas si c’est normal de rire avec ce genre de livre mais personnellement j’ai trouvé certaines répliques très drôles.

J’ai trouvé l’idée du livre très originale.

Malgré quelques longueurs j’ai beaucoup apprécié ma lecture et je suis pressée de lire le tome 2 😉

Je ne peux pas vous en dire plus, mais si vous êtes réticents comme moi je l’étais, n’hésitez plus à commencer cette saga 😁

Je recommande grandement ce livre si vous recherchez de la nouveauté 😄

Un palais de colère et de brume

Public : New adult / adultes

Genre :Fantasy

Édition : La Martinière Jeunesse

Prix : 21.90€

Date de publication : février 2018

Pages : 720

Hello ! Aujourd’hui je reviens pour vous parler du second tome de ma saga préférée 😍 Il s’agit bien sûr d’un palais de colère et de brume de Sarah J.Maas.

Résumé ⚠️ tome 2 ⚠️: Feyre a survécu aux défis d’Amarantha. Elle est devenue une Fae, créature immortelle, et a hérité de pouvoirs qu’elle ne maîtrise pas.

Mais son cœur est resté celui d’une humaine, et elle ne peut effacer ce qu’elle a dû commettre pour sauver Tamlin et la Cour du Printemps…

Elle ne peut non plus oublier qu’elle a conclu un marché avec Rhysand, le redoutable Grand Seigneur de la Cour de la Nuit. Une semaine par mois, elle doit séjourner à ses côtés, dans son palais. Et si elle est d’abord réticente, elle va découvrir qu’il est loin d’être le Fae cruel et manipulateur qu’elle pensait connaître. Et, à ses côtés, elle va apprendre à dompter ses pouvoirs d’immortelle. Et douter de ce qu’elle ressent pour Tamlin…

Mais au-delà de la Cour de la Nuit, une menace se profile à l’horizon. Car les desseins du roi d’Hybern pourrait bien ébranler tout le royaume des immortels.

Avis : ❤❤❤❤❤/5 Sans surprise ce tome 2 a été une fois de plus un énorme coup de coeur ! Pour dire vrai je l’ai même préféré au premier 😍

L’histoire reprend après les événements avec Amarantha et la mort de Feyre. Dans ce tome, l’héroïne est différente puisqu’elle a quitté son statut de mortelle et est devenue une Fae.

Souvenons nous également que Feyre avait fait un pacte avec le Grand Fae de la Cour de la Nuit et doit désormais passer une semaine par mois loin de son fiancé.

Elle va se rendre compte que la cour de la nuit est bien différente de ce qu’elle avait imaginé…

Feyre est désormais plus que puissante puisqu’elle a hérité de chaque pouvoir des grands Fae de chaque cour.

Rhysand va donc se faire une joie de l’aider à contrôler ses pouvoirs…

Évidemment dans ce second tome on retrouve de l’amour, on parle de famille ou encore de secrets.

Feyre est une de fois de plus très courageuse et c’est ce que je préfère chez ce personnage 😊

Cette auteure est monstrueuse car elle arrive à nous faire entrer directement dans son univers. Ça peut paraître étrange de dire ça mais lorsqu’on relève la tête du livre, j’étais complètement perdue à chaque fois. Rares sont les livres qui arrivent à me mettre dans cet état.

Sarah J.Maas a un talent de dingue car en lisant cette saga, elle nous fait passer par diverses émotions.

Il y a un passage qui m’a ému plus que les autres et pour ceux qui l’ont lu vous saurez de quoi je veux parler.

Ce que j’ai préféré dans ce tome c’est d’avoir pu découvrir plus en détails le personnage de Rhysand ! En effet dans le premier tome, nous avions une image de lui très mystérieuse.

J’ai été subjugué par le passage où Rhysand explique tout ce qu’il a vécu avant de la rencontrer. Lorsqu’il était encore sous l’emprise der la grande Amarantha. Cette scène est tellemnt émouvante et c’est à partir de ce moment qu’on découvre le véritable visage de Rhys. Ce passage m’a coupé le souffle si bien que je pourrais le relire indéfiniment tellement il m’a touché.

On se rend compte que cet homme est généreux et se cache derrière un méchant visage pour protéger son peuple.

C’est de la loin la plus belle romance de fantasy que j’ai pu rencontrer !

On va en apprendre davantage sur ce personnage mais pour en savoir plus il va falloir lire cette merveille !

Contrairement au premier tome j’ai totalement détesté le personnage de Tamlin qui s’est complètement métamorphosée…

Le grand Fae de la Cour de Printemps n’est plus le même. Feyre est malheureuse et il ne se rend pas compte qu’il la prive de libertés…

Je ne vous en dit pas plus car je crois que je pourrais réécrire un roman pour vous parler de cette saga merveilleuse !

La fin du tome 2 me donne encore plus envie de découvrir le tome suivant ! Vivement février 😍

🌟Bonus🌟 : Je vais vous détailler les éléments de la photo, je suis tellement à fond dans cette saga ! Peut être un peu trop pour certain mais peu importe 😂

– le bracelet sur la droite est un bijou reçu par Feyre dans le roman 😉

– La main représente le tatouage de Feyre et le lien qui la lie à Rhysand 😏

– le mp bien évidemment qui évoque les ailes de Rhys 😍

– Et les petites fioles en forme d’étoiles en lien avec la Cour de la nuit !!

J’espère vous donner envie de lire cette merveilleuse saga ! Dites moi si c’est le cas en commentaire 😊

J’ai hâte de découvrir le tome 3 qui sort en février ! Si vous n’avez pas encore commencé cette saga je ne peux que vous la recommander 😍

Ps tu me manques

Public : tout public

Genre : Romance

Édition : Hachette

Prix : 17.90 €

Date de publication : février 2018

Pages : 440

Hello ! Aujourd’hui je reviens pour vous parler de Ps tu me manques de Brigid Kemmerer.

Résumé : Juliet a toujours écrit à sa mère. Depuis sa mort soudaine, cette habitude est pour elle comme une bouée de sauvetage. Même si les courriers de Juliet restent sans réponse, elle continue de les déposer sur sa tombe chaque semaine.

Declan n’aurait jamais cru qu’une lettre pourrait changer sa vie. Pourtant, celle qu’il trouve au cimetière, où il fait des travaux d’intérêt général après le lycée, le touche profondément… Et il ne peut s’empêcher d’y ajouter deux mots.

Commence alors une correspondance inattendue entre Le Crépuscule et La Fille du Cimetière, deux étrangers que tout oppose. Ce qu’ils ignorent, c’est que leurs routes se sont déjà croisées…

Avis : ❤❤❤❤❤/5 J’ai eu un énorme coup de coeur pour ce roman ! La plume de cette auteure est merveilleuse. Je n’ai pas beaucoup vu passer ce roman alors je ne peux que vous le recommander !

Tous les deux n’ont malheureusement pas une vie facile. Juliet a perdu sa mère dans un accident de voiture quelques mois avant le début de l’histoire. Declan lui, a perdu sa soeur et son père se retrouve emprisonné pour cela.

La perte des membres de leur famille est très mystérieuse et au fur et à mesure de la lecture nous allons en savoir un peu plus sur les véritables causes.

Juliet se rend régulièrement au cimetière pour correspondre avec sa mère a travers des lettres qui disparaissent la plupart du temps.

Mais un jour, elle se rendre compte qu’un inconnu à oser répondre à sa lettre. Furieuse qu’un inconnu ait violé son intimité, elle va lui répondre. C’est ainsi qu’une correspondance va naître entre les personnages qui ignorent tout l’un de l’autre.

Une belle histoire qui commence où chacun pourra se confier à l’autre sans se faire juger.

C’est pour ceci que j’ai beaucoup apprécié d’avoir les points de vue intercalés de Declan et Juliet.

En effet, la lecture est encore plus poignante et les émotions et sentiments des personnages sont bouleversants pour le lecteur.

Nous, en tant que lecteur pouvons mettre un nom sur les pseudonymes, ce qui n’est pas le cas des personnages. Ils se connaissent dans la vraie vie mais ne savent pas avec qui ils échangent.

En parlant d’échanges, leur correspondance est une fois de plus merveilleusement bien écrite par l’auteure ! J’ai été littéralement bluffée.

Ce que j’ai beaucoup apprécié c’est l’aspect réel des personnages ! On souffre avec eux, on aime avec eux c’est merveilleux et ce n’est pas du tout irréaliste bien au contraire.

Ce livre de 400 pages de lit vraiment très rapidement et j’étais incroyablement pressée de découvrir leur « vraie rencontre », en quittant leur pseudonyme du crépuscule et de la fille du cimetière.

Si vous n’avez pas encore lu ce livre, j’espère que cette chronique vous donnera envie ! Je trouve que ce livre n’a pas la reconnaissance qu’il mérite ! Une magnifique pépite, j’ai hâte de l’avoir dans ma bibliothèque 😁

Love game

Public : Adultes

Genre : New Romance

Édition : Hugo roman

Prix : 6,95€ en poche et 17€ en broché

Date de publication : mai 2015

Pages : 342

Hello ! Aujourd’hui je reviens pour vous parler de Love game de Emma Chase.

Résumé : Drew Evans, la trentaine irrésistible, est associé dans une grande banque d’investissement new-yorkaise. Le pouvoir, l’argent, les femmes, absolument tout lui réussit. Jusqu’au jour où une femme lui résiste… Kate est brillante, belle et ambitieuse… mais fiancée et inaccessible. Elle est aussi la nouvelle recrue du père de Drew dans l’entreprise familiale. S’engage alors une compétition professionnelle diabolique et pimentée. Ils vont jouer avec leurs sentiments, leurs corps, s’aimer et se détester. Drew, le séducteur invétéré, ne serait-il pas malgré lui en train de tomber amoureux ?

Avis : ⭐⭐,5/5

Le fait que le livre soit raconté du point de vue masculin est intéressant.

Cependant, je trouve que Drew est extrêmement vulgaire au début du livre. Vous allez me dire que c’est un homme et que ses pensées sont normales.

Personnellement je ne pense pas que tous les hommes soient comme ça. Peut être beaucoup mais tout de même… Bref ce n’est pas le sujet.

Dès sa rencontre avec Kate, il n’aura qu’une envie : La mettre dans son lit.

J’aimais beaucoup le personnage de Kate au début du roman, mais à partir du moment où elle commence à fréquenter un autre homme alors qu’elle est fiancée je dis stop !

Par la suite, les scènes de sexes sont de plus en plus présentes ce qui m’a dérangé car ce n’est pas ce que je recherche dans une romance; du moins pas en excès !

Drew tombe amoureux de Kate en seulement un week-end. Ce qui m’a un peu choqué également. Ce n’est pas leur relation rapide qui m’a surprise mais plutôt le nombre de pages qui a représenté cet unique période !

En fait, l’histoire est principalement centrée autour de ce week-end. La première fois qu’il couche ensemble et les autres qui suivent….

La romance est tout de même sympathique, bien que parfois je n ai pas réellement compris la logique des personnages.

En effet, Kate passe le week-end avec Drew, jusque là c’est normal. Mais lorsque l’ex fiancé revient vers elle rien ne va plus… Bref je ne veux pas vous spoiler 🙂

Je ne suis pas déçue par ce roman car je n’avais pas d’attente particulière. Je suis tout de même contente d’avoir pu découvrir love game dont j’ai beaucoup entendu parler.

En résumé : Une lecture sans prise de tête mais qui ne casse pas des briques. Je ne pense pas lire la suite. Si vous voulez lire un livre de cette auteure je vous recommande la saga « il etait une fois » qui est bien meilleure selon moi.